Quartier Tzigane de Bornova

Lors de mon séjour dans la ville d’Izmir en Turquie en 2014, je passa la journée avec le photographe Atilla Özdemir. Ne parlant pas le turc et lui ni le français ou l’anglais, notre seul langage de communication fut celui de la photographie. Ce fut une journée merveilleuse et nous sommes devenues des amis pour la vie.

Sachant sans aucun doute que je cherchais des sujets intéressants à photographier, mon compagnon décida de nous diriger vers le quartier tzigane de Bornova. N’entre pas dans ce quartier qui veut et disons que ce n’est pas un endroit touristique recommandé. Rendu aux limites du quartier, le brave Atilla me demanda d’attendre et il s’aventura afin de parlementer avec de jeunes tsiganes un peu plus loin. Après une dizaine de minutes de palabres, il me fit signe que la voie était ouverte et que nous pourrions y pénétrer.

On connaît tous un peu l’histoire de ce peuple sans pays qui, au fil des siècles, s’est établi un peu partout en Europe. Visiter ce quartier très pauvre, pouvoir rentrer dans les maisons, prendre des photos des gens et écouter leurs conversations fut pour moi une expérience à la fois troublante et mémorable.

Ce reportage photo a été effectué en partenariat avec le musée Arkas à Izmir.

Quelques photos.